Création Tête 3D/Binaurale

J’ai toujours été pris de passion par l’espace sonore qui m’entoure. Notre environnement dans lequel nous vivons est riche de sonorités dont on oublie l’existence. Il m’arrive de m’arrêter dans un espace et appréhender de nouveau les sons environnants.

Aujourd’hui, il existe plusieurs méthodes de capter un instant sonore. Mais une reste au cœur de mes convictions : l’enregistrement binaural.

Cette méthode consiste à reproduire l’écoute humaine en essayant de recréer nos outils : les oreilles. Cela permet d’avoir une reconstitution d’un instant avec une représentation de l’espace : l’environnement sonore en face, à gauche, derrière, à droite en haut en bas …

Elle reste sur le papier très simple d’exécution. Il faut 2 micros mono, 1 à droite et 1 à gauche, une tête et des oreilles.

C’est pour cela que j’ai voulu me lancer dans la création de ma tête binaurale. Elle n’aura pas la prétention de concurrencer la tête Neumann KU100 mais permettra d’obtenir des résultats satisfaisants.

Voici ma liste pour concevoir cette fameuse tête binaurale :


Sur le site Locus Sonus, je suis tombé sur un article proposant de souder et créer soit même toute l’électronique des microphones. La liste des composants tient compte des recommandations de l’auteur.


La tête commandée est une tête de mannequin en plastique. Malheureusement, le pastique n’est pas un bon matériau pour une tête binaurale. Une tête humaine a une absorption du son. La peau, la chair absorbe les vibrations qui nous entoure. Le plastique n’a pas le même pouvoir d’absorption que la chair humaine. C’est un point négatif où je suis bien conscient que les sons captés ne seront pas fidèles par rapport à une vraie tête humaine.

Les oreilles sont en caoutchouc, matière plus absorbante que le plastique permettent d’obtenir des résultats plus représentatifs. L’importance c’est la forme de l’oreille car, ce sont nos oreilles qui nous permettent de situer les sons dans l’environnement.


il_794xN.768726910_1gpn
il_1140xN.1696681466_aovm
previous arrow
next arrow
il_794xN.768726910_1gpn
il_1140xN.1696681466_aovm
previous arrow
next arrow

Le plus dur et le plus long dans ce projet a été la conception du support de la tête et des accroches interne pour les oreilles. L’électronique a été le plus « simple ».

L’intégralité des pièces 3D ont été conçu par moi-même et imprimé avec mon imprimante 3D la Wanhao D12 230.

Support pour électronique et tête avec maintien général via un pied de micro :


Support avec vis pour maintenir le premier support et la tête binaurale ensemble :


Ecrou de maintien entre le support de maintien et la tête binaurale :


Assemblage final :


Le seul moyen découvert pour maintenir les oreilles a été de venir percer des trous sur la tête en plastique pour permettre d’insérer des vis et venir bloquer le caoutchouc des oreilles via deux pièces 3D.


Les capsules micro sont insérées dans les oreilles, essayant au maximum de se rapprocher de la réalité.


Après l’assemblage, voici la tête binaurale complète :

IMG_20220510_220313
IMG_20220510_220324
IMG_20220510_220335
IMG_20220510_220343
IMG_20220510_220421
previous arrow
next arrow
IMG_20220510_220313
IMG_20220510_220324
IMG_20220510_220335
IMG_20220510_220343
IMG_20220510_220421
previous arrow
next arrow

J’ai pu faire quelques enregistrements qui sont très convaincants :

J’ai pu concevoir un site internet pour venir découvrir les ambiances sonores en fonction d’une carte interactive : https://geodio.fr

ATTENTION les sons binauraux s’écoutent exclusivement avec un casque audio ou une paire d’écouteurs

Enregistrements stéréo 24bits 48kHz fait avec un Tascam DR70. L’alimentation phantom(+48v) est obligatoire.